Astuce zéro-déchet 1 - Récupérer ses bocaux - couverture
Tutos zéro-déchet & DIY

Astuce zéro-déchet n°1 – Récupérer ses bocaux

On démarre l’année avec de bonnes résolutions. Parmi mes objectifs : ne plus reporter les choses à demain lorsqu’elles peuvent être faites tout de suite. J’ai donc décidé de m’occuper de ma caisse de bocaux en verre récupérés, posée sur mon balcon (depuis 6 mois). Depuis quelques mois, j’ai commencé à accumuler les bouteilles et bocaux en verre en vue de les réutiliser. C’est tout simple vous me direz. C’est vrai. Mais il fallait juste prendre quelques heures pour s’en occuper et pouvoir disposer réellement de mes bocaux de récupération.

Les bocaux sont essentiels au mode de vie zéro-déchet. Lorsque l’on passe au vrac, on a besoin de stocker ses aliments dans quelque chose. Soit on s’équipe et on en achète à droite à gauche. Soit on récupère ceux que l’on a chez soi : moutarde, olives, jus… on en accumule plus vite que l’on ne croit.

Aujourd’hui, je vous partage donc ma technique pour récupérer les bocaux.

Récupérer des bocaux en 3 étapes

Etape n°1 : retirer les étiquettes

La première étape consiste à retirer toutes les étiquettes des bocaux. Comme je veux préserver mon lave-vaisselle, j’ai décidé de le faire moi-même. J’ai donc fait tremper pendant une nuit tous mes bocaux dans l’évier. Accessoirement, ça m’a aussi permis de les vider lorsqu’il restait des choses dans le bocal (de la rouille, des restes de soupe…).

Récupere ses bcoaux evier

Alors oui, franchement, c’est un peu dégueu vu comme ça. Mais au bout d’une nuit de trempage, j’ai pu retirer quasiment 100% des étiquettes sans difficulté.

J’ai ajouté à l’eau (chaude) un peu de vinaigre et de liquide vaisselle 😉

Etape n°2 : laver ses bocaux de récupération

L’étape la plus longue mais essentielle. Vous allez me dire : pourquoi ne pas tout mettre au lave-vaisselle ? Et bien, parce que selon la forme des bocaux, je n’ai pas pu tous les mettre sans craindre qu’ils se cassent.

Pour une partie d’entre eux tout de même, un passage au lave-vaisselle suffit.

 

Récupérer ses bocaux - lave vaisselle

Pour le reste, j’ai pris un peu d’huile de coude, mes brosses vaisselle, un goupillon et c’est parti.

Sincèrement, avant ce jour, je n’avais pas vraiment saisi l’utilité d’un goupillon. Et vu sa forme, ça me faisait plus penser à une brosse WC qu’à autre chose. Aujourd’hui ? Ce goupillon à changé ma vie. Gourde, bouteille… on peut tout laver très facilement ! (hé oui, je trouve ça particulièrement réjouissant).

Alors oui, pour une séance de lavage de bocaux, pleine et exaltante, (chacun ses loisirs non ?), il faut un petit peu s’équiper. J’ai utilisé du liquide vaisselle maison, des bocaux sales, une brosse vaisselle en bois et fibres et un goupillon simili balais WC en bois et fibres également. Il m’a manqué un petit goupillon pour les bouteilles avec un goulot plus serré.

 

Récupérer ses bocaux - outils

Etape n°3 : disposer vos bocaux chez vous

Vos bocaux sont propres, secs et surtout, vous avez retrouvé quel couvercle va avec quoi, vous êtes prêt !

J’ai disposé mes aliments dans les bocaux : sel, poivre, épices, mélanges de graines, riz, lentilles… Tout y passe. Il me manque quelques bocaux plus gros – que j’ai décidé d’acheter – pour les céréales où les pâtes que je consomme en grande quantité.

La touche finale ? Des stylos qui écrivent sur le verre pour décrire le produit. Je les reçois demain… A suivre donc 😉

En attendant, voilà le travail :

 

Récupérer ses bocaux - bocaux

Alors, ça vous plaît ?

Retrouvez les produits utilisés lors de cette astuce ici :

ommentaires sur “Astuce zéro-déchet n°1 – Récupérer ses bocaux

  1. Estelle dit :

    Bonjour,
    Pour les étiquettes et les résidus de colle, j’utilise de l’huile alimentaire. Au bout de quelques heures les étiquettes se décollent. Ce qui ne fonctionne pas en effet avec les étiquettes plastifiées. Je vais tester le sèche cheveux !!
    Merci de vos conseils :).

  2. Emilie dit :

    Bonjour, Je suggère un mode d’étiquetage facile et écolo : j’écris le descriptif du produit ainsi que le mode d’utilisation le cas échéant ( ex : torsades aux poix chiches – cuisson 2′) sur un petit bout de papier ou de carton récupéré (reste d’une enveloppe ou autre..) et le glisse A L’INTERIEUR du bocal/bouteille en verre.

    1. Carole dit :

      Bonjour,

      Super bonne idée !! Je vais tester ça chez moi 🙂

    2. Clairette57 dit :

      Sur mes pots de confiture, je colle mon étiquette papier avec du lait.
      100% écolo ! Ça adhère et en plus, c’est facile à retirer avec de l’eau chaude.

  3. Loïse dit :

    Ah, il faudra que j’essaye l’astuce du sèche cheveux, le trempage est en général efficace, mais certaines étiquettes sont vraiment tenaces… Pour les traces de colle qui restent bien accrochées malgré le lavage-trempage, j’ai trouvé une super astuce aussi : faire une pâte avec du bicarbonate et de l’huile végétale, l’étaler sur les traces et laisser agir une heure ou deux, puis frotter et laver. C’est magique !

    Par rapport aux stylos, quel type de stylos utilises-tu et où les as-tu trouvé ? Est-ce qu’ils s’effacent au lavage ? Si oui, ça m’intéresserait bien car pour l’instant je recolle des mini-étiquettes sur mes pots à chaque fois, donc ça fait beaucoup de boulot pour rien (et un peu de déchets en plus) !
    Merci !

    Loïse

    PS : Je ne sais pas si ce n’est que chez moi mais les images ne chargent pas… J’ai essayé sur plusieurs navigateurs mais c’est pareil ! :'(

    1. NICHUG dit :

      Idem pour moi je ne vois pas les images

      1. Carole Lymer dit :

        Je pense que c’est bon maintenant…bizarre bizarre 🙂 Merci pour l’info en tout cas

    2. Carole Lymer dit :

      Bonjour Loïse,
      Merci pour l’astuce Bicarbonate/huile : concrètement comment tu fais ? Tu fais le mélange dans un mol et après tu appliques ? C’est vrai que certaines étiquettes sont vraiment tenaces !
      Pour le stylos, je suis encore en train d’en tester. J’en utiliser un qu’on m’a prêté, ils s’essuie à l’eau donc c’est top, par contre, je pense que l’encre est un peu chimique. Du coup je cherche toujours une marque avec une encre plus écologique. Je te tiens au courant dès que je trouve !
      A bientôt
      Carole

      1. Loïse dit :

        Bonjour,
        Je viens de voir ta réponse Carole, merci ! Je vais me renseigner aussi alors, si je trouve quelque chose de pratique et naturel je te dirais =)
        Pour le bicarbonate/huile c’est exactement ça, tu fait ta pâte dans un petit pot et tu badigeonnes les traces de colle. Attention par contre, ça marche bien sur la colle mais très mal directement sur les étiquettes (je pense que ça ne traverse pas assez le coté « plastifié » du papier). Il vaut donc mieux enlever quand même le plus gros de l’étiquette avant.

        (Et oui, c’est bon pour les photos maintenant 😉 )

  4. LEHOUX dit :

    bonjour

    Pour ce qui est du décollage des étiquettes , c est trés facile à faire avec un séche cheveux

    1. Carole Lymer dit :

      Merci pour l’astuce, j’essaye ça la prochaine fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.