10 astuces pour limiter son empreinte écologique en entreprise
Entreprise zéro-déchet, Mes tutos & DIY

10 astuces pour limiter son empreinte écologique en entreprise

Le sujet du zéro déchet à la maison est de plus en plus abordé dans les familles, et c’est une excellente nouvelle ! Adopter de bons réflexes écologiques chez soi, c’est bien, mais les reproduire au bureau, c’est mieux ! Selon l’Ademe, chaque salarié de bureau produit en moyenne entre 120 et 140 kg de déchets par an sur son lieu de travail. Voici 10 astuces pour diminuer son empreinte écologique en entreprise, faciles à mettre en place. La planète, vous, vos collaborateurs, tout le monde y gagne. Alors, on s’y met ?

Supprimer les monodoses en boisson

Pour se mettre en jambes, rien de mieux qu’un bon café ou un bon thé pour démarrer la journée. Pour éviter l’usage excessif de plastique à usage unique, pourquoi ne pas opter pour une machine à café ou du thé en vrac ? Plus écologiques que les monodoses, l’achat de gros volumes en vrac permet de supprimer le plastique des sachets individuels.
Pour les jus de fruits, préférez des bouteilles en verre ou mieux, croquez dans un fruit directement, c’est beaucoup plus chargé en vitamines 😉

Adopter une fontaine à eau microfiltrée

Adieu les bouteilles en plastique et gobelets qui traînent sur les bureaux ! Grâce à une fontaine à eau dans l’entreprise, chaque collaborateur peut venir se servir – dans sa gourde ou son verre réutilisables – en eau microfiltrée plate, pétillante ou chaude. Un geste considérable pour l’écologie, lorsque l’on sait qu’un million de bouteilles plastiques sont achetées dans le monde chaque minute (selon Zero Waste France).

Déjeuner sans polluer

Le plastique est souvent l’invité préféré des tables de déjeuner… Pourtant, il est facile de l’éviter ! Couverts en inox, assiettes en verre et gourdes réutilisables, vous voilà paré pour un déjeuner sans polluer. Si vous achetez votre repas à l’extérieur, refusez les sacs en plastique ou en papier qu’on peut vous tendre et apportez vos propres contenants : de plus en plus de traiteurs les acceptent !

Pour la pause sucrée : vive les snacks sans emballage !

Un petit creux dans la journée ? Fini les snacks suremballés et mauvais pour la santé. La solution ? Un collègue attentionné qui prépare des bons cookies pour tout le monde ! Une autre solution ? Apporter son encas dans un bocal en verre, comme des amandes, du chocolat ou des fruits secs. Des snacks zéro déchet pour le bien-être de tous les collaborateurs mais également de la planète, on dit oui !

Entreprise zéro-déchetFaire une croix sur le neuf pour choisir du matériel reconditionné

Produire un ordinateur, un téléphone, ou tout autre matériel électronique est extrêmement polluant. Pour diminuer cette empreinte carbone, de nombreux sites (comme BackMarket) proposent du matériel reconditionné à neuf. Pour donner un exemple, la fabrication d’un ordinateur représente 1,7 tonnes de matières (1,5 tonne d’eau, 22 kg de produits chimiques et 240 kg de produits fossiles… En terme de pollution, la fabrication d’un ordinateur est égale à 651 kg de CO2, soit quasiment autant que le voyage d’un passager de Paris à San Francisco en avion (selon QQF) ! En maximisant le réemploi et en limitant la production de matériel neuf, on s’inscrit ainsi dans une économie circulaire bénéfique pour tous !

Bien recycler ses déchets : attention, grand sujet  !

Cela paraît être le B-A.BA, pourtant, bien recycler ses déchets requiert parfois une expertise poussée. Les règles du recyclage ne sont pas toujours claires et si elles sont mal appliquées, certains déchets ne seront jamais recyclés. Voici un rapide résumé pour vous aider à bien recycler.

Normalement, trois poubelles sont à votre disposition : celle dédiée aux cartons et papiers, celle pour le verre et celle pour tous les déchets ordinaires.

Dans la poubelle recyclable, vous pouvez jeter :

Les cartons (boîtes à gâteaux, cartons à pizza et autres) à condition qu’ils ne soient pas trop sales ou trop humides.
Les papiers (journaux, magazines, prospectus) sont presque toujours recyclés. Les papiers photos et le papier peint sont plastifiés et bénéficient de traitement spécifiques qui rendent le recyclage impossible.
L’acier et l’aluminium (boîtes de conserve, barquettes en aluminium, canettes, aérosols), mais pas le papier aluminium, qui est trop fin pour être recyclé.
Les briques alimentaires (soupes, lait, crèmes et autres) qui sont généralement composées d’un mélange de carton, d’aluminium et de polyéthylène.
Attention, bon nombre d’emballages en plastique se retrouvent dans la poubelle recyclable alors qu’en réalité, ils ne peuvent pas être recyclés. Cela dépend de la nature du plastique (souple, rigide, opaque ou transparent, fin ou épais) et au final, de manière générale, seuls les plastiques utilisés pour la fabrication de bouteilles et autres flacons (bouteilles d’eau, de lait, flacon de shampoing ou de gel douche) sont recyclés… Les gobelets en plastique, la vaisselle en plastique ou les barquettes alimentaires en plastique ne le sont pas !

Dans la poubelle de verre :

Les verres d’emballage (bouteilles, bocaux et flacons) sont recyclables mais certains ne le sont pas, comme la vaisselle en verre, les plats en Pyrex qui ont une température de fusion différente du verre, des ampoules ou encore du cristal, des miroirs, des vitres et autres pare-brise de voitures…

La poubelle des déchets ménagers accueille tout le reste :

Tous les matériaux qui ne se recyclent pas ainsi que les déchets alimentaires… Sauf si vous avez un bac à compost ! Même en entreprise, ce bac peut s’avérer utile pour vos plantes intérieures comme extérieures. Il ne demande pas d’entretien, juste de l’alimenter régulièrement d’épluchures de fruits et légumes, de déchets verts et même du marc de café ou du thé usagé.

Passer des commandes groupées entre collègues

Une commande de fournitures à passer ? Pourquoi ne pas demander à ses collègues si certains sont intéressés, et limiter ainsi le nombre de livraison au bureau.

Lancer un défi collectif au sein de son entreprise ou au sein d’un petit groupe

Envie de convertir vos collègue au zéro plastique ? Lancer un défi est une façon ludique et sympa de faire prendre conscience que le plastique, c’est pas automatique ! D’ailleurs, le No Plastic Challenge commence dans quelques jours… Pourquoi ne pas y participer ?

Sensibiliser à la pollution des mégots

Les mégots se retrouvent partout : dans la rue, dans les cours d’eau, dans les espaces verts… C’est un vrai fléau lorsque l’on sait que chaque année, environ 21 milliards de mégots ne sont pas jetés dans une poubelle, qu’un seul mégot pollue 500 litres d’eau et qu’il met environ deux ans à disparaître. La solution ? Arrêter de fumer ou jeter son mégot dans un cendrier. Si ces derniers ne sont pas assez nombreux, pourquoi ne pas en parler à son entreprise pour éviter que de nombreux mégots se retrouvent dans la nature ?

Venir au bureau à pied, en vélo, en transports en commun… Si, c’est possible !

Ce mois-ci, 25 millions de salariés font leur rentrée. Selon QQF, 71 % d’entre-eux s’y rendent en voiture. L’impact sur la planète ? Pour 30 km de chemin parcouru, la voiture dégage 7,2 kg de CO2, contre 1,75 kg pour les transports en commun et… Zéro pour le vélo. Si c’est possible, choisir un mode de transport vert a un réel impact sur la planète. Si la voiture reste le moyen indispensable, pourquoi ne pas tenter le covoiturage ?

Articles qui peuvent vous intéresser :

ommentaires sur “10 astuces pour limiter son empreinte écologique en entreprise

  1. Julia Pasturel dit :

    Bonsoir,
    J’ai suivi votre recette à la lettre, j’ai laissé poser une journée une nuit et une journée ( pas eu le temps de m’en occuper avant) et je me retrouve avec une pâte compacte impossible à travailler . Dois-je jeter le tout, est- ce récupérable ?

    Merci d’avance

    1. Carole dit :

      Bonjour Julia, votre commentaire concerne un autre article non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.