Couv-noel-zero-dechet
Zéro-déchet : mode d'emploi

6 astuces pour un Noël zéro-déchet

Attention, cet article est à destination des gens normaux. C’est-à-dire des gens qui comptent conserver une vie sociale constante pendant les fêtes et surtout, ne se fâcher avec personne 😉

Alors voilà : Non, je ne vais pas construire un sapin de Noël en bois, non, je ne vais pas non plus construire un calendrier de l’avent avec mes enfants – principalement parce que je n’ai pas d’enfant d’ailleurs – et non, je ne vais pas décorer ma plante d’intérieur non plus… Cette année, je veux passer un Noël zéro déchet, c’est comme un petit challenge que je me fixe, mais en lisant les conseils que je trouve en ligne j’ai un peu halluciné. J’ai quand même trouvé un site qui m’a proposé de faire un sapin de Noël en Brocoli… mais bien sûr. Du coup, j’ai continué mes recherches et je vous livre les astuces que j’ai retenues pour un Noël presque zéro-déchet et toujours aussi fun et convivial.

Pourquoi faire un Noël zéro-déchet ?

Les fêtes de Noël sont un peu devenues une grande messe de la surconsommation. Ca commence avec les pubs ringardes et stéréotypées à la télé (oh oui, qu’elle est chouette ma poupée, dit la petite fille), ça continue avec une avalanche de plastique dans les magasins et ça se termine avec un repas trop riche le 25. Mais Noël, on peut aussi en faire autre chose. On peut en faire un moment de détente en famille, un moment privilégié pour faire des choses tous ensemble. C’est un peu le seul moment de l’année où l’on se retrouve à vivre de nouveau tous ensemble, comme quand on habitait tous sous le même toit. Sans rejeter en bloc cette fête sous prétexte que c’est devenu “commercial”, nous sommes libres d’utiliser ce temps pour en faire un moment précieux.

Cette année plus que jamais, j’ai décidé de faire rimer être et avoir le temps de quelques jours. J’aime l’idée de faire des cadeaux à mes proches, de réfléchir à leur faire plaisir, à les surprendre. Et en même temps, je compte bien prendre le temps de profiter un max d’eux.

Bref, ce que j’essaye de dire c’est que Noël peut rimer avec écologie. D’ailleurs, saviez-vous qu’à la base, le Père Noël était vert ?

Bon maintenant, place aux astuces et conseils pour un Noël zéro-déchet :

Etape n°1 : Le calendrier de l’avent écologique

Commençons par le commencement : le calendrier de l’avent. Je pense que je n’aimerais pas tant Noël si ce n’était pas synonyme de grignotage de chocolat quotidien. Pour éviter le traditionnel calendrier de l’avent jetable, j’ai trouvé plusieurs alternatives assez sympas.

  • Le calendrier réutilisable et customisable :

Je ne connaissais pas mais il existe des calendriers en bois que l’on peut peindre à sa guise. Derrière chaque petite porte, on met une sucrerie où un chocolat.

calendrier-de-l-avent-en-bois-chalet-36cm

Calendrier disponible ici

  • Le calendrier en tissu

A acheter où à confectionner, le calendrier de l’avent en tissu est un peu comme une guirlande que l’on pose chez soi. On dépose ce que l’on veut dedans chaque jour.

Calendrier de l'avent en tissu

Il existe plein d’autres types de calendrier de l’avent réutilisables – mention spéciale pour le calendrier Kufu avec des petits sachets de thé tous les jours :

Calendrier-avent-Kufu

Etape n°2 : Une décoration de Noël minimaliste

Pour la décoration de Noël voici quelques conseils (et non, je n’irai pas récolter des bouts de pomme de pin dehors pour décorer mon sapin) :

  • Réduire le nombre de décorations : Comme pour le reste, on réduit à fond le nombre de guirlandes, boules de Noël et autre. Que ce soit à table, dans le sapin, dans la maison, on se pose la question de ce qui est vraiment utile.
  • Réparer les guirlandes qui ne fonctionnent plus : repair café, oncle bricoleur… on ne jette plus, on répare
  • Acheter des décorations d’occasion : vous avez vraiment besoin de déco, préférez le bon coin où cestbonesprit* plutôt que du neuf.

*www.cesbonesprit.fr est un super site de ventes entre particuliers où l’on couple sa vente avec un don à une association. De l’occas et du don : combo parfait, on adore !

  • Décorer avec autre chose : des décorations comestibles (sucre d’orge), des cartes de voeux, les poils du chat… tout est bon, l’essentiel étant que ça vous plaise.

Etape n°3 : Les alternatives green au sapin de Noël

Alors là, ça se complique ! Entre l’utilisation d’une plante verte et la construction d’un sapin en bois (bien sûr, je vais aller chez casto acheter des planches et construire un petit sapin en rondins tranquilou…), je trouve que les astuces proposées par divers blogs sont un peu trop compliquées pour moi.

Malgré tout, j’ai trouvé quelques astuces sympas que je compte tester à l’appart (c’est mes colloc qui vont être contents^^) :

  • Le sapin en guirlande sur le mur : plutôt que d’avoir un vrai sapin, on crée la forme de celui-ci avec des guirlandes sur un mur. Oui, ça consomme de l’électricité mais au moin on retrouve un peu l’ambiance Noël (plus qu’avec ma vieille plante en tout cas^^).
  • Le sapin en déco sur le mur : Photos, récup… j’ai croisé une bloggueuse qui a fait un sapin à base d’éléments de récup qu’elle colle sur son mur. C’est super canon, écolo et ça ne prend pas de place.
  • Enfin, le sapin en dessin : on imprime un grand sapin sur une grande feuille et on le met sur le mur. J’avoue, ça m’a fait bien rire et je me suis dit : pourquoi pas ? Dessus, on met quelques décos. Au moins, ça ne prend pas de place et ça reste mignon.

Si vous avez des astuces où des idées simples pour un sapin zéro-déchet, je suis preneuse !

Etape n°4 : Des cadeaux utiles et personnalisés

Alors ok, sur www.mescoursesenvrac.com vous allez trouver plein d’idées cadeau pour un mode de vie zéro-déchet. Mais pour nous, c’est avant tout l’esprit de Noël qui est important. Et l’esprit de Noël c’est le partage avec ses proches, le moment où l’on profite de la vie entre deux années. Pour éviter la course aux cadeaux de Noël et se retrouver avec un cadeau hors de prix, inutile et dont on se demande si on va l’offrir à Patrick plutôt qu’à Jean, voici quelques idées de types de cadeau zéro-déchet :

  • Des cadeaux d’expérience : une place de concert, de spectacle, un cours de danse, un weekend en amoureux (mon chéri, si tu me lis…), une dégustation de vin où de fromage (où les deux)… Offrez de quoi passer un bon moment, de vivre une expérience.
  • Des cadeaux personnalisés : Dans ce monde où l’on n’a le temps de rien, un cadeau personnalisé devient ce qu’il y a de plus précieux. Un cadre photo, une compilation, une chanson (ben oui, après tout…)… il y a mille et une façons de faire plaisir.
  • Des cadeaux DIY : perso, cette année, je me lance là dedans à fond. Les cadeaux “Do It Yourself” sont des cadeaux que l’on a fait soi-même : baume à lèvre, crème pour les mains, boîte de chocolat, étagère (si, si, vous verrez), lampe, sacs à vrac… L’avantage ? c’est à la fois personnalisé, fait maison, bon marché et écolo. Je vous prépare un super article sur des cadeaux DIY pour l’occasion 😉

Etape n°5 : Les emballages cadeau zéro-déchet

Pour aller au bout de la démarche, il faut éviter les emballages cadeaux hors de prix et jetables. Voici plusieurs astuces pour les remplacer :

  • L’astuce du maître du zéro-déchet : le Furoshiki. Art japonais de pliage, le Furoshiki est une technique de pliage qui permet d’emballer tout ce que l’on veut. Bon, on n’est pas obligé d’utiliser du tissu Furoshiki, on peut aussi bien utiliser du tissu que l’on a chez soi. La contrainte ? Qu’il soit carré. Au fait, une petite vidéo tuto Furoshiki, ça vous dit ?
  • Les sacs à vrac : c’est simple et pratique. Prenez des sacs à vrac – soit des sacs en coton – et mettez vos cadeaux dedans.
  • Le papier recyclé : papier journaux, magazines, carton… place à la récup ! depuis que l’on a commencé à faire du 100% emballages moches chez Mes courses en vrac, je découvre que TOUT peut-être utilisé en récup’ et ça devient un peu comme un quête maintenant 🙂

Furoshiki bleu et rose - paysage sans filigrane

Etape n°6 : Un repas de Noël zéro-déchet

Alors je vous rassure, il ne s’agit pas de contraindre sous la menace vos convives à tout finir (quoi que…). Mais je pense que l’on peut mettre en place quelques astuces pour réduire un max son impact pour ce maxi repas :

  • Choisir des plats de saison : grâce au site X, vous pouvez identifier quelques recettes sympas et de saison pour éviter de faire voyager vos ingrédients ;
  • On cuisine : pas de plats tout fait, pas de traiteur, pas de barquettes plastique. Cette année, on passe aux fourneaux. Alors oui, ça prend du temps, mais c’est aussi un super moment à passer tous ensemble. C’est l’occasion d’apprendre à réaliser des plats un peu complexes mais délicieux, tout en faisant une activité tous ensemble. Je me rappelle par exemple de mon premier tzatziki avec mon frère (oui bon, pour moi un tzatziki est un plat complexe^^ chacun son niveau hein). On avait un peu foiré la recette mais on avait beaucoup ri et depuis je ne mange pas un tzatziki sans penser à lui.
  • Éviter un apéro trop important : finis les repas où l’on n’a plus faim au moment de passer à table. Passez plus de temps sur le repas plutôt que sur le reste, l’idée de Noël n’est pas d’avoir une crise de goutte.
  • Le maître mot : on anticipe ! L’idée c’est d’acheter un max en vrac et en avance. Faite votre liste de courses bien à l’avance pour pouvoir identifier les magasins vrac autour de vous (où nous, en ligne^^).
  • On passe tous à la vaisselle réutilisable ! On a déjà son liquide vaisselle maison (n’est-ce-pas?), son éponge en tissu (mais si mais si) il ne reste plus que l’huile de coude. C’est sûr, ça va moins vite que de tout jeter dans la poubelle avec de la vaisselle jetable. L’avantage d’utiliser de la vaisselle réutilisable ? Ca fait une super idée cadeau à offrir… de la vaisselle, non ?
  • Et votre accessoire indispensable : des torchons, des serviettes lavables ! Exit le sopalin, on passe au tissu. C’est tout bête mais rien que ça, ça va alléger votre poubelle et franchement, je trouve assez stylé en termes de déco sur la table de Noël. Comme avant, on peut même mettre les serviettes dans des jolis portes-serviettes personnalisés pour qu’on s’y retrouve par exemple.

Voilà pour mes quelques astuces réellement utiles et pratiques pour un Noël zéro-déchet. Je suis preneuse des vôtres bien sûr. N’hésitez pas à nous partager les photos de vos réalisations aussi, ça donne toujours des super idées 🙂

En tout cas, je vous souhaite un Noël heureux à tous !

ommentaires sur “6 astuces pour un Noël zéro-déchet

  1. C’est amusant, nous avons passé les fêtes de Noël à l’autre bout du monde dans notre camping-car et j’ai écris un article abordant ce même sujet des fêtes zéro déchet pour le Huffpost. Si l’article en question t’intéresse je partage le lien par ici 🙂 (en espérant que ça ne soit pas trop déplacé !) https://www.melmelboo-voyage.fr/blog/noel-au-soleil/

    1. Carole Lymer dit :

      Hello,
      Merci pour le lien, toutes les astuces sont bonnes à prendre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.