3 recettes de liquide vaisselle maison - Mes courses en vrac
Produits d'entretien maison : les recettes

Liquide vaisselle maison : 3 recettes naturelles et efficaces

Aujourd’hui, nous vous proposons de faire le point sur le liquide vaisselle maison. Suite au succès de notre première recette – mais aussi face à vos retours parfois déçus – nous avons voulu vous proposer quelques alternatives qui pourraient fonctionner chez vous.

Recette n°1 : un liquide vaisselle dégraissant pour l’eau dure

Râpe en inox - Mes courses en vrac

Un liquide vaisselle doit avant tout dégraisser. C’est d’ailleurs le problème de nombreuses recettes de liquide vaisselle maison : elles ne dégraisse pas assez.  C’est pour cette raison que dans ce liquide vaisselle nous allons utiliser du savon de Marseille, du savon noir qui sont les détergents de notre composition. Les cristaux de soude constituent le composant basique qui dégrade les graisses et renforce le pouvoir dégraissant et détachant des détergents, fait baisser la concentration des ions calcium et magnésium en solution. Cela veut dire que l’eau est moins dure (calcaire) et le savon est ainsi plus efficace. Enfin, l’action combinée du bicarbonate de soude et du vinaigre produira un sel qui permet d’éviter que les résidus mis en suspension lors du nettoyage ne se redéposent.

Attention à bien choisir votre savon de Marseille pour réaliser cette recette – voici toutes nos astuces pour faire votre choix ici.

Petit point sur le mélange bicarbonate de soude + vinaigre : Le vinaigre est un nettoyant acide, le bicarbonate, un nettoyant basique, quel est l’intérêt de mélanger les deux ? Lorsque l’on mélange le bicarbonate de soude et le vinaigre, une réaction chimique se produit instantanément et forme du dioxyde de carbone gazeux, et la formation du dioxyde de carbone gazeux crée une effervescence qui brise et décolle la crasse, le tartre ou les graisses. L’intérêt principal de mélanger ces deux nettoyants réside donc dans l’effet immédiat produit par la réaction chimique entre eux. A la fin de la réaction qui ne dure que quelques secondes, on obtient une solution inerte qui a perdu ses propriétés lavantes. Un mélange bicarbonate de soude/vinaigre doit être utilisé immédiatement pour bénéficier de l’effet de l’effervescence. Si, dans une recette ce qui est recherché est les propriétés nettoyantes du vinaigre (typiquement un nettoyant multi-usages à base de vinaigre), l’intérêt d’y ajouter du bicarbonate de soude est… nul. Car ce dernier enlève au vinaigre, ses propriétés lavantes : il suffit très peu de bicarbonate de soude pour neutraliser le vinaigre. Ainsi, tout ce que l’on trouve dans la plupart des cas du mélange bicarbonate de soude/vinaigre (même une cuillère à soupe de bicarbonate de soude pour 1L de vinaigre), est un excès de bicarbonate de soude par rapport à l’acide acétique. Alors vous avez raison de vous demander : pourquoi dans cette recette nous combinons les mêmes quantités de bicarbonate de soude et de vinaigre ? La réponse se cache dans le fait que les recettes à base de bicarbonate de soude peuvent bénéficier d’un peu de vinaigre si l’eau est très dure.

Les ingrédients :

Les ustensiles :

  • Une bouteille de liquide vaisselle vide (ou un distributeur de savon, comme pour se laver les mains)
  • Un entonnoir (vous pouvez également couper une petite bouteille d’eau au niveau de la moitié)
  • Un grand verre doseur ou une bassine
  • Une cuillère à soupe

Les étapes de la fabrication :

  • Etape n°1 : Versez le savon de Marseille et l’eau dans votre bassine. Attendez un peu que les cristaux fondent, ça sera plus facile pour la suite.
  • Etape n°2 : Ajouter le savon noir , le Bicarbonate, le vinaigre d’alcool et les cristaux de soude. Attention, les cristaux de soude peuvent être irritants donc il conviendra de les manipuler avec précaution : je vous conseille de porter des gants et vous couvrir le nez et la bouche avec une écharpe).
  • Etape n°3 : Laissez le mélange reposer à l’air libre pendant plusieurs heures. Vous verrez qu’il passe d’un état liquide à une espèce de pâte. Si la texture est trop pâteuse à votre goût, pas d’inquiétude, rajoutez un peu plus d’eau et secouez.
  • Etape n°4 : Mélangez énergiquement et ajouter les huiles essentielles. Au besoin, passez la mixture au mixeur. Attention : ne mettez pas d’huile essentielle si vous avez des enfants de moins de 6 ans, si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou vous avez des allergies. L’huile essentielle ne jouera pas un rôle crucial dans l’efficacité de votre liquide vaisselle !
  • Etape n°5 : Versez le mélange dans votre bouteille vide à l’aide de l’entonnoir. Et voilà !

A vous désormais de nous dire quelle version vous avez testé et adopté 🙂

Recette n°2 : liquide vaisselle dégraissant universel

Notre première recette a été appréciée par nombre d’entre vous. Pour ceux/celles qui ne sont pas 100% satisfait.es ou qui ne disent pas non à une autre alternative, voilà une deuxième recette de liquide vaisselle maison qui fonctionne très bien !

Dans cette recette, nous allons utiliser un tensioactif : le SCS. Dérivé de l’huile de coco, il a un fort pouvoir détergent, moussant et dégraissant. Grâce à son rajout, notre produit moussera et lavera encore mieux. Le SCS vient combler les propriétés moussante et ‘décrassantes’ de votre liquide vaisselle.

Ingrédients :

Ustensiles :

  • Une bouteille de liquide vaisselle vide (ou un distributeur de savon, comme pour se laver les mains)
  • Un entonnoir (vous pouvez également couper une petite bouteille d’eau au niveau de la moitié)
  • Un grand verre doseur ou une bassine
  • Une cuillère à soupe

C’est parti pour la préparation :

  • Etape n°1 : Versez le savon de Marseille et l’eau dans votre bassine. Attendez un peu que les cristaux fondent, ça sera plus facile pour la suite.
  • Etape n°2 : Ajouter le savon noir, mélangez.
  • Etape n°3 : Ajoutez le le bicarbonate de soude, mélangez jusqu’à ce qu’il n’y a plus de grumeaux.
  • Etape n°4 : Ajoutez dernièrement le Sodium Coco Sulfate. Une fois de plus attention, le SCS peut être irritant pour les voies respiratoires donc il conviendra de le manipuler avec précaution : je vous conseille de porter des gants et vous couvrir le nez et la bouche avec une écharpe.

Vous constaterez que votre mélange qui est vert (à cause du savon de Marseille) et liquide au début, deviendra de plus en plus crémeux/pâteux et blanc opaque. C’est normal. Mais si vous le trouvez  vraiment trop pâteux, n’hésitez pas à secouer votre bouteille et à rajouter une peu d’eau.

Recette n°3 : Un savon de Marseille et sa brosse

Box vaisselle Mes courses en vrac

Après plusieurs années de fabrication de liquide vaisselle maison, nous avons découvert que l’utilisation du savon de Marseille « seul » permettait de faire sa vaisselle de façon très efficace.

Le savon de Marseille est naturellement dégraissant et nettoyant. Il se suffit donc à lui-même. Attention par contre à ne pas l’utiliser avec une éponge, car le savon fonctionnerait moins bien. Le savon de Marseille révèle tout son intérêt lorsqu’il est utilisé avec une brosse-vaisselle comme sur la photo.

La savon ne se perd pas dans les poils et permet de faire mousser le tout. Plus besoin donc de jouer aux petits chimistes (à moins qu’on ait une nette préférence pour une version liquide bien sûr).

Pour conserver le savon de Marseille, nous vous conseillons de le poser tout simplement sur un porte-savon en Luffa. C’est une éponge qui va s’imbiber du savon. Vous pourrez alors l’utiliser pour nettoyer votre évier à la fin de la vaisselle par exemple.

@ommentaires sur “Liquide vaisselle maison : 3 recettes naturelles et efficaces

  1. Jonathan dit :

    Bonjour, je viens de tester la recette N°1, j’ai du ajouter 25cl d’eau en plus pour obtenir une bonne texture utilisable en flacon, cependant, je me retrouve avec une couche grasse dans l’évier et sur ma vaisselles que je n’arrive a enlever qu’à l’eau bouillante. c’est très désagréable, j’ai testé également sans la savon noir (ne sachant pas si il y avais de la glycérine ou non). C’est déjà arrivé à quelqu’un ?

    1. Carole dit :

      Bonjour, Selon votre eau, il est possible que vous la recette ne dégraisse pas suffisamment. Avez-vous essayé l’option n’°3 ?
      Tenez-moi au courant, à bientôt
      Carole

  2. Cabousche dit :

    Bonjour! J’ai opté directement pour la recette numéros 3, savon et brosse et je n’en reviens pas! Ça marche TELLEMENT BIEN! Merci!!

    1. Carole dit :

      Mais oui !!!! Nous aussi on était surprises mais depuis, la technique est adoptée 🙂

  3. Eugénei dit :

    Par pitié stop avec les huiles essentielles ! C’est une huile comme sont nom l’indique, ce n’est donc pas miscible dans l’eau. En plus il faut une quantité énorme de fleurs pour produire une petite bouteille de produit, bah ouais c’est pas vraiment cultivé dans le jardin de mamie hein ( on avait dit écologie au début de l’article, non ? ).
    Et surtout c’est TOXIQUE pour l’environnement ! L’eau courante part directement dans l’habitat naturel de nos amis les poissons…
    Alors pour se soigner, sur avis médical c’est ok, mais les produits ménager et les cosmétiques pitié.. Le propre ne sent rien 🙂

  4. Frede dit :

    Bonjour

    Merci beaucoup pour ces 3 recettes.

    Je n’ai que du savon d’alep, avec lequel je fais ma lessive.

    Est ce efficace aussi ou pas ?

    Merci beaucoup

    1. Carole dit :

      Bonjour, malheureusement non, le savon d’Alep est plutôt efficace sur le peau, notamment les peaux irritées. Mais en ménage, il n’a pas grande utilité.
      Belle journée
      Carole

  5. Anna dit :

    Bonjour, la solution numéro 3 est parfaite ! Pas de produit agressif (il y a du monde allergique et asthmatique à la maison), la brosse est une solution super pour ceux et celles qui, comme moi, détestent avoir les mains trempées dans le mélange gras et mousse de la vaisselle sale, et les résultat est impeccable. Plus de flacon qui traîne, vaisselle propre et beaucoup moins de dépôts de calcaire dans l’évier. Fallait y penser, c’est tout simple. Merci!!

  6. Lucie dit :

    Bonjour,

    Peut-on utiliser du SCI à la place du SCS dans la recette numéro 2 ?

    Merci

    1. Carole dit :

      Bonjour Lucie, c’est mieux de se fier aux ingrédients et d ne rien modifier 😉

  7. Alexis dit :

    Bonjour!

    J’ai testé également la recette numéro 2 mais sans le coco sulfate (puisqu’il s’agit plutôt de produire un effet moussant inutile) et j’ai obtenu un produit très liquide qui se divise en deux couche. Savez-vous comment éviter cette réaction?
    Dans l’absolu ce n’est pas très gênant par contre secouer énergiquement produit une mousse épaisse qui ne réduit pas.
    Le produit semble laver correctement ceci dit et ne produit pas le fameux effet ‘gras’ que d’autres ont pu voir.
    Je me suis permis également de rajouter 3 gouttes d’huile essentielle de citron (2 suffiraient je pense vu la quantité de liquide donc a adapter selon la quantité réalisée).
    Pour le savon j’ai pris « le maître du savon de Marseille » (qui ne contient pas d’huile de palme pour le coup).

    Merci encore pour la recette.

    1. Carole dit :

      Bonjour Alexis, je suis désolée mais je ne peux pas vraiment intervenir sur une recette modifiée 🙂 Le tensioactif a bien un effet lavant et pas uniquement moussant et après avoir essayé de nombreuses recettes, je pense qu’il est important de conserver tous les ingrédients. Cela dit, si ça fonctionne chez vous comme ça, alors tant mieux 🙂
      Merci pour vos astuces sur l’HE et le savon de Marseille, sur la boutique en ligne nous proposons Marius Fabre qui est très bien auss.
      Belle journée et merci à vous

  8. Lolie dit :

    Bonjour,
    Une question sur l’utilisation de la brosse. Je cherche à remplacer l’éponge de la vaisselle mais je ne suis pas fan des tawashi.
    Je ne fais pas de grosse quantité de vaisselle à la main mais quand je lave un truc, je fais en général ce qui traîne à côté et donc un peu de tous les formats : casserole, poêle mais aussi verres.
    Autant pour les grosses pièces (casserole, poêle, assiette…) la brosse ferait l’affaire mais pour les verres ? Et les verres à pied (vin) ?
    Vous faites tout avec la brosse ?
    J’ai prévu de tester la seconde recette ce weekend 🙂
    Merci pour toutes ces explications !

    1. Carole dit :

      Bonjour,
      Chez moi j’ai quatre brosses pour la vaisselle : la brosse-vaisselle pour le gros, le goupillon « à bocaux » pour les verres à vin (ou à rhum) et les bocaux, le goupillon plus fin pour les bouteilles et enfin la brosse à casserole pour les parties brûlées 🙂 Ca fait de la brosse mais elles sont toutes ultra durables !

      1. Lolie dit :

        Merci Carole pour cette réponse.
        J’avais déjà 3 éponges (vaisselle, table/plan de travail, et sol). J’ai replacé les 2 dernières par des lingettes lavables. À voir si je passe sur plusieurs ‘brosses’ 🙂

  9. nehar dit :

    Bonjour
    J’avais fait un premier test basé sur une semaine, mi février avec la première recette et produit intéressant les deux premiers jours, mais totalement instable et ineficasse sur la fin.
    J’ai retenté l’experience mi avril et je n’ai pas pu faire une semaine, au bout de trois jours produit instable et il n’avait même plus d’éffet ni moussant ni lavant, sa ressemblait à de l’eau légèrement savoneuse.
    J’habite dans le sud ou l’eau est calcaire donc eau dure, je retenterais donc ce coup-ci avec de l’eau en bouteille.
    Si l’essaie avec l’eau en bouteille est aussi un échec,alors, je tenterai la recette 2.
    Je vous tiens au courrant très rapidement.

  10. Fanny dit :

    Bonjour, je me lance également dans la fabrication de mon premier liquide vaisselle. J’ai un doute car j’ai récupéré du savon de marseille liquide mais il est à l’huile de lin (d’ailleurs ce n’est pas que du savon et de l’huile, il y a également de la glycérine, du parfum…). Est-ce que cela pose un problème? Au bénéfice du doute, vaut-il mieux de ne pas en mettre? Merci d’avance de vos retours! Bonne journée, Fanny

    1. Carole dit :

      Bonjour,

      Clairement, il vaut mieux partir sur un savon de Marseille à l’huile d’olive. Après, vous ne craignez rien, au pire le résultat final sera un peu plus liquide mais il fonctionnera tout de même !

  11. Odile Feron dit :

    Bonjour, Après l’atelier « liquide vaisselle » du 23 Mars où nous avons fait la recette n°2, j’ai testé et suis super contente du résultat. Je l’ai refait par la suite et c’est toujours réussit. Je me suis aussi fait une planche à clous pour la réalisation de Tawashi…je les enchaîne et j’apprécie assez leur utilisation. Merci pour ces beaux enseignements et très bonne continuation à vous.

  12. Katia dit :

    Bonjour
    J’ai fait la recette numéro 2 et au bout de quelques heures, j’obtiens quelque chose de très liquide comme de l’eau 🤔

    1. Esra dit :

      Bonjour Katia,

      Merci pour votre retour ! Je n’ai jamais eu ce problème mais il faut savoir que le savon en solution n’est pas vraiment « dissous ». Il forme des micelles, comme des petites gouttes de savon dans l’eau à la façon d’une micro émulsion. Ces micelles sont relativement stables mais vite perturbées par des changements de paramètre (pH, etc.) Comme l’affirme Cécile Berg, l’auteure du livre Greenwashing, fabriquer ses produits ménagers, les produits de commerce, malgré leur grande diversité, nous imposent un format. Ce sera une poudre, un gel, un liquide, un spray : en réalite un gel n’est bien souvent qu’un liquide avec un épaississant. Or la fabrication maison de produits d’entretien n’est pas une science exacte et même la dureté de l’eau chez vous va jouer sur la texture de votre produit fini. Donc il est normal que les textures des produits d’entretien maison soient parfois différentes de celles auxquelles nous sommes habituées et j’ai envie de dire que si vous êtes satisfaite de l’efficacité de votre produit, la consistance n’a pas tant d’importance que ça 🙂 Avez-vous mis votre produit fini « à l’épreuve » malgré sa consistance étonnante ? Fonctionne-t-il malgré tout ? C’est vraiment ce qu’il y a de plus important !

      Esra

  13. Amandine dit :

    Bonjour, de bonnes idées et merci pour les conseils sur les « outils » de lavage !
    Je suis un peu curieuse cependant sur cette idée du savon Marius Fabre, vert uiquement donc à en croire les photos, qui serait le seul bon savon à utiliser car il ne contient pas d’huile de palme notamment pour reprendre les mots de l’article.
    Mais j’avais compris grâce à cet article : http://www.bananapancakes.fr/archive/2014/06/05/le-savon-de-marseille-%E2%99%A5-5384949.html et le site de Marius Fabre que le savon a utilisé pour la lessive notamment était le Marius Fabre blanc, qui est à base d’huile de palme et de coprah, donc où est le problème avec l’huile de palme (si le savon est d’appellation protégée), j’espère que cette huile est sourcée responsablement, non ? Merci si vous avez des infos 🙂

    1. Valentin dit :

      L’huile de palme responsable n’existe tout simplement pas : https://reporterre.net/L-huile-de-palme-durable-n-existe-pas (un exemple de source parmi bien d’autres)
      Comme dans les démarches Zéro déchet, le meilleur déchet est celui qui n’existe pas, l’huile de palme responsable c’est celle qu’on n’utilise pas.

  14. Camille dit :

    Bonjour,
    Ma flemme ma poussé à tester la 3ème recette
    Mon mari l’a adopté au départ avec perplexité.
    Après 15 jours d’utilisation nous sommes conquis. Il est vrai que la brosse est vraiment top pour nettoyer. J’ai acheté pour frotter une brosse en fibre de coco qui est naturelle.
    Merci pour les conseils

    1. Esra dit :

      Bonjour Camille,

      Merci pour votre retour, je suis ravie de savoir que la 3ème « recette » vous plaît ! A mon sens la meilleure 😉

      Esra

  15. Béa dit :

    Bonjour !

    J’ai réalisé la recette 1 : tout était magnifique, la texture était impec : homogène, visqueux comme un liquide vaisselle (au bout de 2h de pose environ), et finalement au bout de quelques heures (4h environ au total) le tout s’est figé comme un gros flan.
    J’ai donc re-mélangé, pour finalement obtenir un mélange plus du tout homogène, de morceaux visqueux et d’eau.

    J’ai utilisé un savon de Marseille « Rampal Latour » et savon noir « Etamine du Lys ».

    Peut-être les huiles essentielles qui ont fait tourné le mélange ?
    Les cuillères à soupe trop grosses ? (il faut dire que ça a tout de suite épaissi quand je les ai incorporées)

    Merci pour votre retour !

  16. Marie dit :

    Bonjour,
    Je viens tout juste de réaliser la recette n°1 mais c’est bien pâteux… du coup j’ai ajouté de l’eau bouillante à nouveau et j’ai mixé mais ça mousse et ça se resolidifie façon gélatine… Je continue d’ajouter de l’eau jusqu’à obtenir la texture souhaitée ?
    Merci d’avance pour votre aide !
    Bonne soirée, Marie

  17. chrisetvalerie dit :

    Bonsoir
    J’ai testé la recette n°1 et je suis content du résultat concernant la qualité du produit, mais, oui, il y a un mais, j’explique.
    j’ai utilisé les produits que vous avez recommandés et que vous vendez et quand j’ai réalisé la recette, le l’endemain, ça ressemblait à une vinaigrette ratée.
    Que cela tienne, j’ai tout remis dans un saladier et j’ai mixé, ce qui fait que j’ai un liquide vaisselle mousseux qui ressemble à de la pâte à crêpe.
    Le problème, c’est qu’au bout de 2 minutes, une partie verte liquide se retrouve au fond et la mousse au-dessus et je pense que si je laissais ça quelques jours sans m’en servir, je crois que le mousseux en suspension, se solidifirait.
    Est il normal que le produit soit si instable aussi rapidement ?

    1. Esra dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre retour ! Alors mon produit n’est jamais devenu biphasé avec ces recettes mais il faut savoir que le savon en solution n’est pas vraiment « dissous ». Il forme des micelles, comme des petites gouttes de savon dans l’eau à la façon d’une micro émulsion. Ces micelles sont relativement stables mais vite perturbées par des changements de paramètre (pH, etc.) Comme l’affirme Cécile Berg, l’auteure du livre Greenwashing, fabriquer ses produits ménagers, les produits de commerce, malgré leur grande diversité, nous imposent un format. Ce sera une poudre, un gel, un liquide, un spray : en réalite un gel n’est bien souvent qu’un liquide avec un épaississant. Or la fabrication maison de produits d’entretien n’est pas une science exacte et même la dureté de l’eau chez vous va jouer sur la texture de votre produit fini. Donc il est normal que les textures des produits d’entretien maison soient parfois différentes de celles auxquelles nous sommes habituées et j’ai envie de dire que si vous êtes satisfaite de l’efficacité de votre produit, la consistance n’a pas tant d’importance que ça 🙂
      Belle soirée,
      Esra

  18. Kevin dit :

    Bonjour je comprend pas mon savon noir contient de la glycérin mais j ai pourtant pris Marius Fabre .et comment faire sont savon de A à Z pour etre sur de sa compisition et pareil pour obtenir scs? Merci d avance bonne journée

    1. Esra dit :

      Bonjour Kevin,

      Merci pour votre commentaire ! Je pense qu’il est compliqué d’obtenir le SCS, ça reste un procédé chimique même s’il est d’origine végétal. En ce qui concerne le savon noir, je ne connais pas la composition de celui de chez Marius Fabre mais celui que l’on propose sur l’e-shop est très bien.

      Belle soirée,

      Esra

  19. Tof dit :

    Bonjour
    J’ai essayé la première recette de liquide vaisselle maison.
    Bon résultat en terme d’efficacité du produit.
    En revanche, un problème gênant : j’ai mis le produit dans un flacon vide et le liquide a durci. donc, il faut aller chercher le produit avec une cuillère fine. Pas vraiment pratique.
    J’ai pourtant suivi la recette. D’autres ont-ils été confrontés à ce problème ?
    Faut-il repasser le flacon au bain marie ?

    1. Carole Lymer dit :

      Bonjour, il peut arriver que le mélange se solidifie effectivement. Ce n’est pas un problème en termes d’efficacité, c’est surtout le flacon qu’il faut modifier pour que ce soit plus pratique 🙂

  20. Kévin dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, un grand merci pour ce site, plein d’idées géniales !

    J’ai réalisé la recette N°2, cependant j’obtiens après repos un mélange avec 2 phase : 1 verte liquide, et une blanche crémeuse. Est-ce normal ?

    Merci !

    1. Carole Lymer dit :

      Oui c’est normal, il vous suffit de bien mélanger le produit avant utilisation 🙂

  21. Kévin dit :

    Bonjour

    Tout d’abord un grand merci pour vos partages sur ce superbe site !
    J’ai réalisé la 2nde recette, sans le coco. Cependant je me retrouve avec 2 phases bien distinctes après repos. Une verte liquide et « crémeuse » blanche. Est-ce normal ?

    Merci d’avance !

  22. Cécile dit :

    Bonjour,
    Pour votre 1ère recette de produit vaisselle, cela ne reviendrait-il pas au même de simplement ajouter du sel plutôt que l’association vinaigre+bicarbonate?
    Bonne journée

  23. Emma dit :

    Merci pour l’article je vais d’abord essayer le savon de Marseille avec la dite brosse ! Petite question : même pour les poêles, qui sont fragiles, ça ne raye pas ? Où est-ce que cous reprenez une éponge pour les laver ?

    1. Carole Lymer dit :

      Bonjour Emma,
      Personnellement, j’utilise la brosse sur mes poêle Tefal et il n’y a aucune rayure 🙂 Elle s’adoucit lorsqu’elle est mouillée.
      Bonne vaisselle,
      Carole

  24. Cécile dit :

    Merci pour votre article très instructif !

    1. Esra dit :

      Avec plaisir Cécile ! Je suis contente de savoir qu’il vous a été utile 🙂

      Belle journée,

      Esra

  25. Chrissy dit :

    Bonjour
    merci pour la recette, je l’ai faite hier soir, mais elle me parait très compacte, j’ai essayé de lavé au lave vaisselle avec, mais il y a un « tas » de lessive qui est restée au fond, que faut-il faire pour la rendre plus liquide ? ajouter de l’eau ? du vinaire ?
    Merci de votre aide

    1. Carole Lymer dit :

      Vous pouvez dans un premier temps diluer dans de l’eau très chaude et surtout bien remuer avant l’utilisation

  26. boulaysandrine dit :

    Salut les filles, je viens de réaliser la recette numéro 2 ce matin même. Je n’ai pas mis les 10 gr de SCS (je n’en avais pas et ne voulais pas en acheter exprès pour cela). Je dois dire que je suis hyper bluffer par le résultat. Agréable a faire, agréable à utiliser, et résultat très satisfaisant. Toute fois un détail m’interpelle, ma vaisselle est très légèrement « huileuse », pas grasse, non du tout, elle ne donne pas une sensation de sale, mais je me demandais, le savon noir est aussi nourrissant, est ce cela qui pourrait donner cette sensation ?
    Merci en tous les cas pour ce partage, continuez comme ça ^_*
    Sandrine.B

    1. Esra dit :

      Bonjour Sandrine,

      Merci pour votre retour ! Ca nous fait très plaisir de savoir que vous êtes satisfaite du résultat. Effectivement le savon noir est souvent nourrissant et celui-ci peut être responsable de la pellicule grasse. Veillez également à ce que le savon de Marseille que vous utilisez ne contienne pas de glycérine (celui de Marius Fabre est parfait par exemple) car la glycérine donne toujours cette sensation que vous évoquez.

      Belle journée,

      Esra

  27. Marie dit :

    Bonjour
    Merci pour tous vos conseils !!!
    Je commence tout juste dans la fabrication de produits ménager …
    J ai réaliser votre liquide vaisselle hier soir (la 1 ère recette) et je le trouve irritant pour les mains!!!! j ai bien suivi la recette même si j ai utilisé d’autres marques et la consistance est parfaite un peu épaisse.
    Avez vous une idée du pourquoi il est à comme acide?
    Merci de votre réponse
    Je vous souhaite une belle journée
    Marie

    1. Carole Lymer dit :

      Bonjour, c’est étonnant et cela peut-être lié aux ingrédients que vous utilisez, notamment le savon. Qu’utilisez-vous ?

  28. Marie-Claire CONSTANT dit :

    Bonjour, j’ai suivi pas a pas la recette du liquide vaisselle mais j’ai un souci au niveau de la vaisselle grasse je ne suis pas satisfaite et ma mixture n’était pas du tout pâteuse mais plutôt liquide ? Quelle solution ? Merci

    1. Esra dit :

      Bonjour Marie-Claire,

      La mixture peut être liquide ce n’est pas très grave : si vous avez suivi la recette à la lettre, la texture ne joue pas trop sur le pouvoir dégraissant du produit fini. Mais faites attention au T.A.C.T comme je disais dans l’article, si la vaisselle est grasse augmenter par exemple la température de l’eau, utiliser les bons ustensiles, etc.

      Belle journée et bon courage,

      Esra

  29. madeline dit :

    Bonjour, avant tout merci pour tout ça, je vais tester des recettes^^. Je sais que vous dites de raper le savon soi-même, mais j’en avais acheté avant de lire toutes les recettes ; connaissez-vous les savons de Rampal Latour? (j’ai regardé le site marius fabre et rampal latour, mais seulement après avoir acheté car c’etait bien avant de tomber sur votre site) pour les copeaux, pas d’ingrédient mentionné mais ils disent « 0% praben, produits…blablabla ». Ils utilisent apparemment de l’huile de palme pour leur savon, je suis dubitativE. savez-vous quelquechose? Merci par avance,
    Madeline

    1. Esra dit :

      Bonjour Madeline,

      Je sais que dans leur procédé de fabrication du pain de savon de Marseille classique, la marque Rampal Latour conserve la glycérine produite pendant le processus de saponification, ce qui les rendent malheureusement impropre à l’usage ménager. Quant aux copeaux, je viens de regarder la composition de leurs paillettes et je vois qu’ils contiennent également de la glycérine donc je vous déconseillerai de les utiliser dans votre liquide vaisselle car la glycérine laisse un film gras sur la vaisselle.

      Bon après-midi,

      Esra

      1. madeline dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse – et votre réactivité. Oui je suis tombée aussi sur la composition sur internet…je suis déçue. que de l’huile de Palme! Cependant j’aimerai savoir dans quels produits vous pensez que je peux l’utiliser à part le produit vaisselle? lessive? produits ménagers? savon pour les mains? C’est ça d’habiter en guadeloupe et de n’avoir que très peu de choix dans les produits « vrais » et naturels^^ on ne prends pas les bons en commerce 🙂

  30. Hélène dit :

    Je viens de tester le produit vaisselle avec le tensioactif non pas de coco mais de glucoside encore appelé mousse de sucre. C’est la recette qui s’approche le plus de ce que le grand public recherche, un produit qui mousse. Par contre il faut absolument secouer le produit avant de s’en servir, toujours, sinon ça mousse pas et on a l’impression qu’y a rien sur l’éponge.

    1. Esra dit :

      Merci pour le conseil Hélène ! 🙂

  31. Eloïse dit :

    Bonjour. Je viens de réaliser votre recette numéro 1. Au bout d’une Nuit le contenu de ma bassine s’est transformé en un gros bloque de gélatine mou. J’ai rajouté de l’eau. Mais les blocs ont du mal à se dissoudre dans l’eau et ça me mousse.
    Merci à vous.

    1. Esra dit :

      Bonjour Eloïse,

      Quels sont le savon noir et le savon de Marseille que vous avez utilisés dans votre produit ? Dites moi les marques comme ça j’examine leur composition pour tenter de comprendre la cause du problème.

      Esra

      1. Eloïse dit :

        Savon noir liquide à l’huile d’olive et savon de Marseille à la coupe à l’huile d’olive les deux de marius Fabre. J’ai bien fait attention de prendre des produits sans glycérine. Après pour les CAS vous mettez des cuillères à raz ou bombé de poudre?
        J’ai additionne de l’eau chaude à la mixture que j’ai eu. Les grumeaux ont finit par se délayer. Mais j’ai 1,5l au final de produit vaisselle. Ça fait gras dans l’evier Et un effet sur la peau mais pas sur la vaisselle.
        Merci à vous.

  32. Stephanie dit :

    Salut! Je viens de faire la recette no 1 et même après quelques heures, mon liquide ne s’est pas transformé en pâte.. c’est très liquide ! Savez-vous quoi faire ou pourquoi c’est ainsi ?

  33. FLAMENT dit :

    Bonjour,
    Je cherche désespérément une recette liquide vaisselle, mais pour le moment aucun ne me convient.
    Je possède de la mousse de sucre liquide, est ce que celle-ci peut remplacer le sodium coco sulfate ?
    Avez vous une recette de savon liquide ?
    Encore merci pour toutes vos bonnes idées.

    1. Esra dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre message ! Je vous avouerais que je n’ai jamais utilise de mousse de sucre liquide dans mes préparations, je ne peux donc pas vous répondre oui ou non, désolée. Pour le savon liquide c’est vrai que j’ai cessé d’en utiliser depuis que j’ai commencé à réduire mes déchets car pour moi les savons solides saponifiés à froid me conviennent très bien et remplacent chez moi tout ce qui est gel douche, savon liquide etc.

      Belle journée,

      Esra

  34. Stephanie dit :

    Bonjour,
    Peut-on remplacer le sodium coco sulfate par de la mousse de sucre, à l’état liquide (déjà en ma possession) si oui, quelle quantité dois-je mettre ?
    Je trouve ma recette actuelle pas assez moussante !!!

  35. Noémie dit :

    Bonjour, je vous partage mon expérience :
    j’avais également testé la vaisselle au savon de Marseille, mais en effet, les plats gras le restait.
    Et après une visite sur cet article, j’ai simplement acheté la brosse à vaisselle : depuis je n’ai plus de souci ! En effet, à l’eau très chaude, il me suffit de laver 2 fois les plats gras, et il ne reste plus rien.
    Merci pour vos astuces !

    1. Carole Lymer dit :

      Super, on est contente que ça fonctionne chez vous aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.