Ma salle de bain zéro-déchet
Beauté

Ma salle de bain zéro-déchet : mes échecs et mes réussites

Ca fait un moment que j’ai envie de parler “cosmétique” ou “beauté” zéro-déchet. D’abord parce que  j’ai commencé ma démarche par ma salle de bain zéro-déchet. Mais aussi parce que je trouve que c’est assez difficile de changer comme ça de cosmétiques. Non parce que avoir les cheveux gras 1 mois parce que je suis passée au shampoing solide, j’aurais bien aimé qu’on me prévienne quoi… Du coup, voici là où j’en suis dans ma conversion au zéro-déchet niveau cosmétique, avec ce qui a bien marché… et les gros échecs à ne JAMAIS essayer.

Ma salle de bain zéro-déchet

Salle de bain zéro-déchet : un investissement de départ

Quand on se met aux courses alimentaires zéro-déchet, ce sont nos habitudes qu’il faut bousculer. Mieux s’organiser où aller dans certains commerces plutôt que d’autres par exemples.

En revanche, dans la salle de bain, c’est une toute autre histoire. Le changement passe par un investissement et la découverte de nouveaux produits. Au début c’est hyper excitant. Qui n’aime pas tester des nouveaux produits, nouvelles textures, nouvelles odeurs et globalement, c’est une excellente excuse pour faire du shopping : “non mais c’est pas du shopping, c’est une expérience… un engagement”.

Puis vient le moment des tests : shampoing, crème hydratante, dentifrice… et une fois l’effervescence de la découverte passée, il faut quand même que tout ça fonctionne.

Après 8 mois de tests, je vous partage ma routine beauté, les produits que j’ai adoptés et ceux que j’ai définitivement abandonnés. Je finirai par ma wishlist, c’est à dire les produits et astuces qu’il me manque et que je compte tester dans les mois à venir.

Dans ma trousse de toilette zéro-déchet, il y a….

Ma salle de bain zéro-déchet

Voici ce que l’on trouve dans ma salle de bain zéro-déchet actuellement :

  1. Lingettes démaquillantes – Lamazuna
  2. Brosse à dents en Bambou – MyBooCompagnie
  3. Dentifrice solide – Lamazuna
  4. Coton bio démaquillant – Kufu
  5. Déodorant solide – lamazuna
  6. Shampoing solide – Lamazuna
  7. Crème hydratante solide – Lamazuna

A cela, on peut ajouter l’huile de coco (bio et sans ajouts / mélanges), la cup et les serviettes hygiéniques lavables (glamour, non ?).

Démaquillage : une révolution !

Avant, me démaquiller consistait à mettre du produit (lait, huile) industriel sur un coton et.. à frotter. Bon, je me réveillais quand même avec des yeux de ratons-laveurs. Et le pire, c’est quand on va dormir ailleurs et qu’on a oublié son matos, là c’est serviette-éponge + eau, soit un peeling à chaque démaquillage. Bref, ça n’allait pas du tout.

Démaquillage à l’huile

J’ai commencé par changer de produit. Je suis passée à l’huile d’olive (beurk) puis à l’huile de coco. Et rien que ça, ça change tout ! c’est tout doux, ça n’irrite pas la peau et ça démaquille dix fois mieux que n’importe quel autre produit (waterproof inclus).

Résultat :  Crashtest Réussi

Cotons réutilisables

Pour me passer des cotons jetables, j’ai testé les ronds de coton Kufu, lavables et donc ré-utilisables. Ils sont tout doux et c’est top ! Le fait qu’ils soient ronds fait qu’on ne changent pas trop nos habitudes.

Mais la découverte ultime, le saint-graal du démaquillage, l’ennemi juré de tout bon mascara, c’est les lingettes Lamazuna ! Ces lingettes microfibres s’utilisent et se ré-utilisent sans produit. Oui, oui, SANS produit ! Un peu d’eau et hop, on se démaquille tranquilou. Imaginez bien que pour une baroudeuse comme moi, c’est une véritable découverte !

Je recommande donc à fond ces lingettes roses et blanches.

Résultat :  Crashtest Réussi

Le passage à une salle de bain zéro-déchet commence donc plutôt bien. Place à la suite.

 

Soins de la bouche : oui… mais plus tard

Soyons honnêtes, pour passer au dentifrice zéro-déchet, il faut quand même être sacrément motivé. Déjà parce que c’est ultra différent de ce qu’on à l’habitude d’utiliser – ils sont en stick (n°3 sur le photo) ou en pot – et ensuite parce que il faut être sûr que ça marche.

Dentifrice solide

Bon j’avoue, en réalité, je ne suis pas encore passée au dentifrice solide. J’en ai un, bien au chaud dans ma salle de bain. A chaque fois que je passe devant je me dis “tiens, il est la lui”. Mais je n’y arrive pas. Pourquoi ? Ok, je me confesse. Parce que pour utiliser un dentifrice solide, il faut frotter sa brosse à dent dessus.

Dentifrice solide

Alors quand t’es tout seul ok, tu frottes ta brosse à dent, c’est à toi, ce sont tes bouts de jambons, tes bouts de cacahuètes coincés, no problemo. Mais quand on vit à plusieurs, ça change tout. Ca veut dire que TOUT LE MONDE va frotter sa brosse à dent sur MON dentifrice ! Malheur. Pour une hypocondriaque shootée au gel hydroalcoolique comme moi, c’est juste insurmontable (névrosée, moi ? pffff..).

Résultat :  Crashtest impossible

Du coup, je compte en acheter plusieurs pour que chacun ai son propre dentifrice, pas bête non ? Je referai un crashtest quand j’aurai passer le cap.

PS : il parait que les dentifrices solides de Pachamamaï sont un peu mieux que ceux de Lamazuna, vous confirmez ?

Brosse à dent

Et sinon, côté brosse à dent par contre, c’est le top ! Je suis passée à la brosse MyBooCompagny, une petite boite française qui fait des brosses à dents en Bambou et je suis ravie ! Il suffit de retirer les poils quand on veut recycler sa brosse et hop, du déchet plastique en moins 🙂

 

Cosmétiques solides : oui, mais sous conditions

 

Shampoings solides (6) : non mais allo quoi !

Alors, passons aux choses sérieuses. Les cosmétiques solides restent avant tout des cosmétiques. Le fait qu’ils soient solides n’est pas être un critère suffisant pour les choisir, il faut avant tout que chaque produit soit adapté à ma peau et mes cheveux. Du coup, j’ai fais quelques tests avant de tomber sur les bons !

J’ai commencé par tester les shampoings solides “secrets de Provence” en forme de cercle. Alors là, gros gros fail ! Je l’ai pris pour un roadtrip de 3 mois en me disant que ce serait plus pratique mais pour le coup, ce fut une erreur. Alors oui, c’était pratique, mais j’ai eu les cheveux tellement gras, on aurait pu en faire une sauce à salade. J’ai essayé de mettre moins de produits, de les laver plus souvent, moins souvent mais rien à faire, horrible !

Shampoings solidesDu coup je suis passée aux shampoings de Lamazuna et de Pachamamaï et la, j’ai enfin retrouvé une tignasse correcte !

j’en parle dans un article consacré aux shampoings solides mais globalement, il faut juste faire attention à :

  • Ne pas en mettre trop car le shampoing solide mousse moins, et c’est normal. Pourquoi ? Parce que ceux de Lamazuna et Pachamamaï sont “naturels” et n’utilisent pas les additifs industriels
  • Bien le faire sécher sur un socle à savon avec des trous
  • S’il est bien choisi, il remplace l’après-shampoing. On fait donc des économies.

Je suis donc ravie d’avoir passé le cap, la prochaine étape étant la création d’un emballage pour le transporter. A suivre…

Résultat :  Crashtest Réussi (après un échec)

 

Crème hydratante (7) : point trop n’en faut

Depuis plusieurs années, je suis une adepte des produits Nuxe (oui, je sais, c’est mal… mais c’est bio). Du coup, ça fait un gros bouleversement pour passer à une salle de bain zéro-déchet. Perso, j’ai besoin d’un petit peu d’hydratation (pas trop, sinon ça graisse) mais surtout de quelque chose de naturel parce que je suis sujette à l’eczéma.

J’ai commencé par tester la crème hydratante solide de Lamazuna à base de beurre de cacao – comme celle dans la photo de couverture (n°7).

Premières utilisations : génial ! Même plus que ça. Ca sent bon, c’est tout doux et c’est très agréable à utiliser. En fait, on pose la crème sur son corps et au contact de notre chaleur ça fond et on peut l’étaler.

Et puis au bout d’un moment, je me suis aperçue que c’était un peu trop fort. La peau finie par devenir un peu plus grasse et me fait même apparaître quelques petits boutons. Donc finalement, no way, je ne l’utilise plus.

Résultat : Dentifrice solide sans fluor Crashtest échoué

 

 

C’est grâce aux conseils d’Eva, une amie, que j’ai tout simplement commencé à utiliser l’huile de coco (celle que j’utilise pour me démaquiller, vous suivez toujours?). Et c’est parfait ! Pas trop gras, ça sèche très vite sur la peau, ça sent bon et ça hydrate très bien, corps et visage. J’avoue que je fais même les pointes de cheveux de temps en temps.

Résultat :  Crashtest Réussi

Tips : il parait que l’huile de Jojoba est pas mal non plus pour s’hydrater, vous avez déjà essayé ?

 

Déodorant solide (5) : l’essentiel !

Sans sels d’aluminium, anti-transpirant ? les débats sur les déodorants vont bon train. Je crois que j’ai tout entendu dessus : il vaut mieux ne rien mettre, moi je mets de la pierre d’alun, moi je le fais moi-même etc.

Perso, je recherche quelque chose de naturel (sans trucs inutiles ajoutés), efficace mais pas non plus très fort et pratique. Depuis 6 mois, j’utilise le déo de Lamazuna et j’en suis assez satisfaite. Il dure une journée (une demi-journée quand il fait très chaud), il suffit de le mouiller et de l’appliquer sur l’aisselle et il ne sent rien. Pas de traces blanches à signaler non plus.

Je précise quand même que j’ai remarqué que j’avais quelques traces rouges depuis, comme une petite irritation. Je compte en parler à Lamazuna mais si vous avez la même chose, ça m’intéresse.

Résultat :  Crashtest mitigé

 

Verdict : J’adore ma salle de bain zéro-déchet (enfin presque)

Voilà pour mon crashtest des produits de beauté et de soins zéro-déchet. j’ai eu quelques échecs mais globalement je suis ravie d’être passée au zéro-déchet. Je me sens beaucoup mieux car j’utilise moins de produits et qu’ils sont plus naturels.

Il m’a fallu tout de même 4-5 mois pour être complètement à l’aise avec ces nouveaux produits mais maintenant, je ne ferai plus marche arrière.

Salle de bain zéro-déchet : la wishlist

Pour terminer cet article, voici ma wishlist de produits salle de bain à tester pour compléter ma transformation :

  • Brosse à cheveux et à ongles en TEK
  • Maquillage ZAO en bambou et aux contenants rechargeables
  • Cire pour épilation faite maison pour éviter l’achat de pots
  • Pots et socle à savon en Bambou de Bio by Ekobo pour mettre mes cotons et bijoux
  • l’huile de Jojoba pour s’hydrater
  • Un savon d’Alep pour remplacer mon pain de savon actuel
  • Tester le gommage à base de marc de café

A retrouver dans ma wishlist “salle de bain zéro-déchet” sur Pinterest

Ce qu'ils disent de “Ma salle de bain zéro-déchet : mes échecs et mes réussites

  1. Sabine dit :

    Pour laver les dents on peut faire don dentifrice avec de l’huile de coco et du bicarbonate. Pour me nettoyer le visage et me démaquiller je fais une eau micellaire 1/3 huile d’olive mais on peut utiliser une autre huile moi c par soucis d’économie et le moins de dechets car je l’utilise en cuisine…. Et 2/3 d’eau minérale que je fais bouillir, hop en flacon c nickel je l’utilise même pour le change de bébé.

  2. Angéline dit :

    Pour le dentifrice Tu peux utiliser du savon de Marseille a l’huile d’olive (sans emballage )

  3. Josy dit :

    Pour le gommage: une brosse sur la peau sèche fait la même chose. Et rend la peau super douce! En plus c’est bon pour la circulation!

    1. Carole Lymer dit :

      Merci pour ce conseil, effectivement, nous venons d’ajouter des brosses à l’e-shop parce qu’on a fini par s’en rendre compte^^

  4. Mar dit :

    Bonjour!
    1) Je confirme que le dentifrice solide Pachanamai est 10x mieux que celui de chez Lamazuna (que je trouve très nul).
    2) Pour l’hydratation du corps je recommande bien l’huile de jojoba (elle a un sebum proche du sébum humain donc pas de problème pour les filles à peaux grasses); je l’utilise aussi en première étape pour me nettoyer le visage sous la douche (top pour ma peaux acneique).
    3) Pour le déodorant solide c’etait la même galère, j’avais des plaques rouges et ça grattait. J’avais commencé par switcher pour un sans huile essentielles (mieux mais pas totalement) et au final je suis partie sur un déodorant sans HE et sans bicarbonate de soude et je suis sauvée!! (J’utilise celui The au Jasmin de chez Schmidt’s mais c’est un emballage plastique) mais le seul que j’ai trouvé sans ces deux produits. A voir si tu es comme moi ou si il te suffit de virer les huiles essentielles ou le bicarbonate, ce sera plus simple à trouver si il faut juste se séparer d’un seul composant.

    1. Agathe dit :

      Pour le deo, ceux des savons de Joya sont top. On les trouve soit en boite soit en stick rechargeable, que je trouve vraiment pratique. Le mien est avec HE, mais tu peux choisir, sans HE et/ou sans bicarbonate.

  5. BRO MANU dit :

    Bonjour,
    une question à laquelle je ne trouve pas de réponse (???)
    je me suis mise à l’huile de coco (démaquillage et hydratation corps), lorsque je l’utilise ça sent très bon, mais au bout de quelques heures ça sent le rance …
    j’ai acheté 2 huiles une bio planète la même que sur la photo plus haut et une désodorisée, l’effet est le même pour les deux.
    D’autres personnes ont ils le même problème ??

    Merci,
    une débutante du zéro déchet (mais il faut bien commencer…;) )

  6. Ray dit :

    Bonjour,

    Pour l’hydratation, huile de coco et beurre de karité sont tops !

    Pour le déodorant, ne vous ruinez plus : une saupoudreuse avec du bicarbonate à grain très fin (celui de la droguerie
    Écologique) que l’on applique sous les aisselles, et c’est parti pour la journée ! Je n’ai jamais trouvé plus efficace et ça marche aussi en présence de poils. Le grain fin est indispensable pour éviter les irritations.

    Je déconseille la pierre d’Alun car ce sont des sels d’aluminium purs. Pas super pour la santé quand même ^^

    Le savon de Marseille (le vrai, cuit au chaudron) n’a pas son pareil pour laver le corps et les cheveux. Il n’assèche pas (j’ai la peau et les cheveux très secs), et il est très économique.

    Bonne continuation sur votre blog !

    1. Coraline dit :

      Il faut prendre de la Pierre d’alun 100% potassium 😉

  7. Virginie dit :

    L’huile de Jojoba a sauvé ma peau acnéique à l’époque ! Une pompe le matin avec 1/2 gouttes d’HE de Tea Tree. Super résultat. En fait ma peau était grasse car elle avait besoin d’hydratation (oui c’est un peu paradoxal..) et du coup, l’huile de jojoba lui a apporté l’hydratation adéquate. Maintenant que j’ai une peau mixte, j’utilise du gel d’Aloe Vera avec une pompe d’huile de Nigelle. Le gel d’Aloe Vera c’est comme l’huile de coco, ça sert à tout ! Anti-inflammatoire, donc c’est un après-soleil du tonnere, sur les cheveux aussi (jamais testé).. Bon par contre ce n’est pas zéro-déchet, donc je prend le gel est gros flacon et c’est interminable!
    Je débute donc je suis encore au dentifrice en tube (j’ai testé en pot et fait maison par une amie, beurk) et au déo Sanex sans sel d’aluminium (j’ai un peur de tester l’efficacité des déo solides…) mais je vais pas finir par essayer !

    1. Carole Lymer dit :

      Salut Virginie, merci pour ton retour ! Qu’est ce que tu appelles une « pompe » ? Je ne connaissais pas l’huile de Nigelle mais effectivement, l’huile d’Aloé Vera c’est top (dixit une abonnée aux coups de soleil).
      Sur les déo, j’ai eu une super surprise, ça marche vraiment bien et surtout ça ne fait pas de traces 🙂
      Pour le dentifrice, je pense que celui de Pachamamaï est de loin le mieux !

  8. Loïse dit :

    Moi aussi j’utilise l’huile de Jojoba pour le visage et je trouve que ça me fait un super teint en plus d’être efficace et agréable à utiliser ! ^^
    Par contre, le dentifrice solide j’ai essayé… et pas réussi non plus. J’ai le même que sur tes photos (le Lamazuna donc) et plus que le fait de frotter la brosse à dent dessus, c’est le fait de le laisser « traîner » et prendre la poussière au bord de l’évier qui me dégoutte… Et le gout me dérange aussi, j’ai l’impression qu’il prend le gout du bâton en bois et ça me fait le même effet que le bâton de glace entre les dents (brrrr). Peut-être qu’il faudrait que j’essaye les Pachamamaï s’ils sont dans des pots qui ferment.
    Et pour le déo, j’ai découvert que pour moi, le plus efficace (mais alors génial quoi !!!) c’est le bicarbonate de soude. Du coup, je mélange simplement du bicarbonate avec un peu d’huile de coco, et hop un déo vite fait bien fait et hyper efficace ! ^^ (J’en ferai un article sur mon blog très bientôt je pense 🙂 )

    En tout cas bravo pour ton blog, il est très intéressant, beau et bien écrit (j’apprécie en particulier la qualité de tes photos 😉 ) ! Et merci pour tous ces conseils et retours d’expériences qui sont bien utiles !

    1. Carole Lymer dit :

      Bonjour Loïse,
      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      je te comprends pleinement sur le dentifrice, moi je me suis mise au Pachamamaï et c’est beaucoup mieux !
      Pour le déo, je vais essayer ta technique, on verra bien. J’avoue que le déo pachamamaï est top mais ta recette est hyper facile.
      Je vais aller faire un tour sur ton blog du coup 🙂

      A bientôt
      Carole

  9. Bonsoir!

    J’ai bcp aimé votre article!
    Personnellement j’utilise de l’huile végétale de noyau d’abricot et niveau hydratation ça me convient très bien! Il m’arrive d’utiliser de l’huile de coco mais elle est comédogène!

    Merci pour le démaquillant huile de coco! je m’en sers pour tout mais j’ai jamais pensé à m’en servir en démaquillant! Super idée merci!

    Mon déo est à base d’huile de coco et de bicarbonate et huiles essentielles!

    et pour le dentifrice, j’avoue que comme vous, j’ai longtemps longtemps hésité mais j’ai testé et j’ai adhéré! Je vais tenter une nouvelle recette à base de charbon végétal mais à l’heure actuelle : savon de marseille! Le gout est étrange au départ mais on s’habitue vite!! par contre il est liquide, sans doute que le solide est bien plus pratique pour une baroudeuse comme vous!

    Je vais vous lire plus souvent!

    1. Carole Lymer dit :

      Hello,

      merci pour votre commentaire ! Vous avez l’air de faire beaucoup de produits cosmétiques vous même ? j’avoue que j’ai un peu peur de me planter dans les doses et de me faire plus de mal que de bien. Mais à vous lire, vous me donnez envie d’essayer tout de même.

      Je ne connaissais pas l’huile de noyau d’abricot, on en trouve en magasin bio ? L’odeur doit être sympas non ?

      Et oui, l’huile de coco pour le démaquillage c’est vraiment top !

      Merci encore pour votre commentaire,
      A bientôt
      Carole

  10. Amélie dit :

    J’utilise aussi de l’huile de jojoba et ça va très bien! Attention à l’huile de coco en soin hydratant visage car elle est comédogène…

    1. Carole Lymer dit :

      Bonjour Amélie,
      Effectivement, j’ai lu ça sur l’huile de coco. Rien à signaler sur ma peau pour le moment mais elle a déjà tellement changer lorsque je suis passée au savon d’Alep que je ne l’hydrate plus tous les jours non plus !
      Vous êtes nombreuses à m’avoir conseillé l’huile de jojoba, je crois que c’est mon prochain achat.
      Merci pour votre retour,

      A bientôt
      Carole

  11. nesto dit :

    Jojoba: j’utilise ça pour ma peau (grasse!) et ça me va aussi bien que les crèmes anti-acné que j’utilisais et qui ne fonctionnaient pas ^^ (et auxquelles je suis devenue allergique, je ne peux plus rien porter!). En guise de crème de jour je mélange du gel d’aloe vera+un peu d’huile de jojoba, que de l’aloe en contour des yeux. Tu peux aussi te démaquiller avec la jojoba (mais elle est plus chère que la coco donc dommage mais si tu pars qu’un we par ex ça permet de limiter les produits)

  12. Lucie dit :

    Super cet article !
    J’attends les ventes privées pour acheter les cotons !
    J’ai testé le dentifrice solide et je trouve ça très déroutant au départ mais finalement vraiment bien et réessayer le dentifrice classique me perturbe maintenant. Effectivement, c’est MON dentifrice que j’accroche à l’envers grâce à un porte brosse à dent à ventouse (super gadget…). Et je trouve que mes dents sont plus blanches et l’haleine fraiche toute la journée !
    Sinon depuis un an je suis passée au savon d’Alep et c’est vraiment super. Ma beau est bien moins sèche, c’est ultra économique, l’odeur est agréable et on ne sort pas de la douche avec une odeur de fausse vraie fleur fraiche chimique ! Pour les peaux à eczéma, il faut en prendre un avec minimum 30% de laurier et sinon 20% (moins ça ne sert à rien). C’est un savon conseillé pour les peaux « à problèmes » car le laurier agit comme un anti-inflammatoire. A bon entendeur…
    A bientôt ! Bisous

    1. Carole Lmr dit :

      Merci pour ton retour Lucie !
      Effectivement les cotons sont vraiment top 🙂
      Allez, challenge du mois de Juin, je test vraiment le dentifrice solide.
      Et je vais aussi tester le savon d’Alep de @Gaiia du coup, tu connais ?
      Merci pour les infos en tout cas !
      A bientôt, Carole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.