3 conseils pour entreprendre dans le zerodechet
Zéro-déchet : mode d'emploi

3 conseils pour entreprendre dans le zéro-déchet

1000 : c’est le nombre de membres du groupe Facebook « créer sa boite en relation avec le zéro-déchet« . Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir aligner notre activité avec nos valeurs. Passionnée d’entrepreneuriat et adepte du mode de vie zéro-déchet, j’ai été amenée à rencontrer de nombreux entrepreneurs en devenir. Est-ce raisonnable de se lancer ? Quand franchir le pas ? Quels sont les risques ? Voici mes conseils pour lancer sa boite en lien avec le zéro-déchet

Pourquoi entreprendre dans le zéro-déchet ?

Commençons par le commencement. Pourquoi se lancer ? Toute aventure entrepreneuriale, quelle soit dans le zéro-déchet ou non doit commencer par un « Pourquoi ».

Entreprendre pour les bonnes raisons

Boutique zéro-déchet engagée(2)

Créer votre entreprise, quelle qu’en soit l’ambition, la taille, va vous prendre ‘presque’ tout votre temps. Pour ma part, ma petite boutique est ‘quasi’ comme mon enfant, j’en prends soin et j’aime la voir grandir. Vous allez probablement y penser régulièrement, dormir avec elle et surtout, vous allez devoir faire des sacrifices. Alors il vaut mieux le faire pour les bonnes raisons.

À quoi reconnait-on une bonne raison ? Une bonne raison est une raison qui résonne en vous ! Nous avons tous besoin d’aligner notre activité avec nos valeurs. Commencez donc par identifier vos valeurs, les choses qui sont réellement importantes pour vous. Ce fut pour moi une des étapes de mon parcours d’entrepreneure.

Entreprendre dans le zéro-déchet signifie aussi entreprendre en accord avec la philosophie zéro-déchet. Je ne vous conseillerai jamais de vous lancer si vous n’adhérez pas aux principes du zéro-déchet comme la consommation limitée, être plutôt qu’avoir, etc.

J’en profite pour pousser un petit «coup de gueule» contre les pseudo-entrepreneurs qui surfent sur la vague du zéro-déchet pour nous refourguer des produits de mauvaise qualité et fabriqués dans des conditions douteuses. Comment les reconnaitre? C’est assez simple, ils indiquent dans leurs conditions de livraison que les produits viennent «directement du producteur» – comprendre l’usine chinoise – et que chaque produit arrive dans un colis différent. En réalité, ces boutiques branchent leur site internet à des grossistes asiatiques et vendent des produits sortis de l’usine. Comment les éviter? Intéressez-vous à la rubrique «à propos / qui sommes-nous» et aux conditions de livraison.

Bref, sachez pourquoi vous souhaitez vous lancer et assurez-vous que ce sont des raisons solides qui vous apporteront suffisamment de motivation pour tenir bon quand les temps seront durs.

Quand se lancer pour créer sa boite en relation avec le zéro-déchet ?

Comme dans tout changement dans la vie, je pense que le timing est un élément essentiel. Entreprendre est une aventure exaltante et j’espère pouvoir être indépendante très longtemps. Malgré tout, lancer son activité prend beaucoup de temps et d’énergie et si on ne veut pas s’épuiser, il vaut mieux se lancer au « bon moment ».

Être en sécurité matérielle & affective

Le bon moment, ce n’est pas le moment où l’on est prête. Ce n’est pas non plus le moment où l’on se sent sereine. Le bon moment c’est celui qui va vous permettre d’être stable matériellement et affectivement. Lorsque l’on se lance, on se sent toujours inquiète, et à raison, car c’est un saut dans le vide. Par contre, on peut limiter les risques en s’assurant une stabilité, des fondations solides. Par exemple, ne faites pas comme moi ! J’ai lancé mon activité alors que j’étais sans revenus. J’ai démissionné de mon emploi et je n’ai donc pas bénéficié d’aides de retour à l’emploi. Pour m’en sortir, j’ai donc dû accepter de nombreux petits boulots : hôtesse d’accueil, animatrice d’espace de co-working et un peu de communication web en freelance. C’est enrichissant, mais à la fois, très fatigant.

Je vous conseille donc d’entreprendre en ayant une petite situation financière: allocation ARE, économies, un emploi à mi-temps pour démarrer, pourquoi pas.

La stabilité passe aussi par une sécurité affective. Si vous êtes en plein chamboulement dans votre vie personnelle, l’entrepreneuriat risque d’ajouter une pression supplémentaire à la situation. De plus, lancer votre activité va vous prendre beaucoup de temps et il vaut mieux pour cela être entourée et soutenue.

Trouver une activité en lien avec le zéro-déchet

Il y a beaucoup de raisons de se lancer dans l’entrepreneuriat. Souvent, on commence par avoir envie d’avoir un emploi qui a du sens. Ensuite seulement vient le questionnement central : mais pour faire quoi ? Eh oui, pour entreprendre il faut une idée. Alors je vous le dis tout de suite, ne restez pas bloqué par le fait de « trouver une idée ». Des idées d’entreprise dans le zéro-déchet, il y en aura tant qu’il y aura du plastique à usage unique sur cette terre.

Tant qu’il y aura des déchets, il y aura de la place pour une nouvelle entreprise dans le zéro-déchet

À ce stade de votre projet, voici les différentes pistes pour trouver l’idée qui va vous animer :

  1. Dupliquer un concept qui existe déjà, mais ailleurs : ouvrir une épicerie vrac, une boutique zéro-déchet en ligne, un drive… Restez à l’écoute de ce qu’il se passe autour de vous en vous abonnant à des « alertes Google » par exemple.
  2. Vous demander ce qui vous manque, à vous : si vous voulez créer votre entreprise, c’est sûrement parce que vous n’avez pas encore trouvé le concept, le système qui vous manque, à vous ! Alors posez-vous la question et créez-le. Ça aide de commencer sa réflexion par un « si je pouvais avoir tout l’argent nécessaire…., ou dans l’idéal…, je consommerais mieux si…. ».

À mon sens, une bonne idée est une idée qui répond à un besoin. Assurez-vous donc que votre idée est avant tout une solution à un problème.

Voilà donc, pour résumer, mes conseils avant de vous lancer :

  • Entreprendre avec sincérité
  • Connaitre vos valeurs et ce qui est important pour vous
  • Avoir une sécurité matérielle
  • Avoir un soutien affectif
  • Trouver la solution à un problème

Attention toutefois, une bonne idée n’est rien en soi. Une entreprise dépend surtout de l’exécution, c’est à dire du  » comment  » on fait les choses. L’aventure ne fait donc que commencer. Alors, et si vous vous lanciez ?

3 conseils pour entreprendre dans le ZD

Un commentaire sur “3 conseils pour entreprendre dans le zéro-déchet

  1. Mélissa dit :

    Ton article est super ! Je me permets de poster car j’ai trouvé une alternative pour m’habiller 0 déchet : louer mon dressing. Je suis hyper satisfaite parce que j’ai l’impression d’avoir toujours une nouvelle garde-robe, et éco-responsable en plus. Je vous mets le lien de mon site de location de vêtements préféré : https://possiblefrance.com
    Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.