Journalisme positif - Mes courses en vrac
Développement personnel & entrepreneuriat

Le journalisme positif : 3 médias à suivre

<

Qu’elle soit écrite ou télévisuelle, la presse est souvent bien déprimante et anxiogène : guerre, attentats, épidémies sont à la une. C’est pourquoi des journalistes ont voulu prendre le contre-pied et ont créé le « journalisme positif ». Loin d’être naïf où de se voiler la face, il s’agit de parler d’initiatives positives. Ce genre de reportage est très puissant et nous ouvre des perspectives. En voyant d’autres agir et faire des choses positives, on se sent capable à notre tour d’agir.

Journalisme positif : pour ou contre ?

Comme Le Monde l’indique dans son article de Juin dernier, les rédactions anglo-saxonnes utilisent souvent l’adage “if it bleeds, it leads”, sous-entendu, “s’il y a du sang, ça fait la une”. Études à l’appui, les rédactions restent convaincues que ce sont les actualités négatives qui intéressent leurs publics. Mais depuis quelques années, les réseaux sociaux changent la donne : ce sont les actualités positives, optimistes qui récoltent le plus de “vues”, “likes” ou “partages”.

Faut-il pour autant ne s’intéresser qu’aux événements positifs, qui sont parfois un peu triviaux par rapport aux drames qui secouent la planète ?

Les trois revues ci-dessous ne tombent pas dans le panneau et inventent le journalisme positif, “constructif” ou encore “d’initiatives”. L’information y est traitée de façon souvent positive mais avec beaucoup de sérieux, un vrai travail de journaliste en somme. Elles permettent de voir le monde différemment, de nous inciter à passer à l’action et surtout… de nous informer !

1 – We demain

Journalisme positif

Wedemain c’est une revue trimestrielle mais aussi un site internet qui s’intéresse à toutes les alternatives pour construire un monde différent. Loin de n’être qu’un répertoire, les journalistes de Wedemain analysent et décortiquent l’actualité pour nous proposer une lecture alternative. Nourriture, construction, société… tout y passe sur un ton à la fois très pro et optimiste.

Nous sommes très fières chez Mes courses en vrac d’avoir fait l’objet d’une de leurs rubriques. En partenariat avec le journal télévisé de France 2, Wedemain met en avant une initiative positive par semaine dans la rubrique « Bien à vous » du journal de 13H. C’est ainsi que nous avons eu un reportage de plusieurs minutes sur notre boutique dédiée au mode de vie zéro-déchet & écologique. Un reportage à (re)voir ici.

Le site internet : www.wedemain.fr

Prix :

  • 12€ le numéro en kiosque
  • 19€ les 2 numéros
  • 48€ pour l’année soit 4 numéros

2 – Say Yess

Journalisme positif

Média online, Say Yess a été créé et animé par le Programme Jeun’ESS. Son objectif est de mieux faire connaître l’économie sociale et solidaire auprès des jeunes pour renforcer leur implication dans le secteur. On y retrouve des initiatives intéressantes mais aussi des portraits de jeunes (et de moins jeunes) impliqués dans l’ESS, une vraie immersion dans le quotidien de ceux qui s’engagent pour améliorer notre quotidien.

Si le site permet de susciter des vocations, il nous permet aussi de découvrir plein de façons de s’engager au quotidien.

Le site internet : www.say-yess.com

Prix : gratuit

3 – Kaizen magazine

Journalisme positif

A retrouver tous les 2 mois en kiosque, Kaizen prend, pour moi, la suite du documentaire “Demain” en s’intéressant aux alternatives qui construisent un autre monde. Chaque article est détaillé, fourni et nous donne une information complète : description de l’alternative bien sûr mais aussi des interrogations plus profondes sur notre modèle de société.

On y trouve de l’inspiration mais surtout beaucoup d’informations toujours suffisamment vulgarisées pour avoir envie de comprendre des sujets complexes.

Soutenu par les Colibris et co-fondé par Cyril Dion, Kaizen est une vraie réussite mêlant informations, réflexions et perspectives.  

Le site internet : www.kaizen-magazine.com

Prix :

  • 5,90€ le numéro
  • 50€ l’année soit 6 numéro et 2 hors-série

ommentaires sur “Le journalisme positif : 3 médias à suivre

  1. Myriam dit :

    Bonjour, il y a aussi  » Franchement Bien » le média en ligne d’informations positives en France. Plein d’innovations, d’initiatives et d’entreprises françaises engagées.
    http://www.franchementbien.fr

  2. Gaspar dit :

    Bonjour Carole ! Un immense merci pour cette liste précieuse et vos explications. Je partage complètement votre opinion sur le journalisme constructif. Dans le même univers, et avec des valeurs communes, le média WOW propose des actualités positives à destination des enfants précisément. Je me permet de vous partager le site disponible en français et en anglais, dans l’objectif de compléter la liste côté enfants : https://wow-news.eu/fr/accueil/ . Car ne l’oublions pas, les médias actuels ont un biais négatif. Cela a un impact sur la façon de voir le monde, surtout pour les enfants qui le découvrent.

    1. Carole dit :

      Merci pour ce commentaire super positif 🙂 Je vais aller voir ce lien de ce pas !

  3. Aude MARTINEZ dit :

    Avec tt ma motivation et les actions extraordinaires de petites gens que g déjà recensé. Nous pourrions avoir une belle et généreuse collaboration…
    J insistee, mais cela fait des années que j travail. Alors contactez moi.

    1. Carole dit :

      Bonjour Aude,
      Merci pour votre commentaire. Cet article parle de 3 journaux « positifs » mais mon blog n’est pas lui-même un journal. C’est un blog personnel sur lequel je parle de mon aventure vers le zéro-déchet. Si vous souhaitez faire connaitre de jolies initiatives locales, contactez directement les rédactions peut-être ?
      Belle journée
      Carole

  4. Martinez dit :

    J habite en haute marne le 52, un tt petit département où comme partout en ces jours troublés et vecteurs pour certains de terreurs. Cela fait longtemps que je pense a créer un journal positif. Avec des actions de héros anonymes, des petites choses dont la visibilité aiderai certainement a voir que le monde n est pas que guerre, maladie, vol…. J aimerai pouvoir travailler avec vous ou simplement être une correspondante de ce qui se passe ds nos petits villages…. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.