repas de noel zero dechet
Alimentation

3 astuces pour un repas de Noël écolo

Dans 16 jours, nous n’aurons plus besoin d’excuses pour noyer notre frustration dans le chocolat, l’apéro, les petits fours et autres réjouissances. On ne va pas se mentir, après une année de confinement (comment ça, ça ne fait que 1 mois ?), le repas de Noël l’occasion de se faire plaisir. Mais cette année plus que jamais, il n’est pas question de céder à la tentation du tout jetable pour autant. Oui, oui, on sait, vous avez la flemme, le réutilisable c’est trop relou et puis franchement, on a déjà assez souffert comme ça. C’est pas complètement faux, mais je suis là pour vous rappeler que la planète a besoin de vous, eh oui !

Que vous le fassiez pour la survie de l’espèce ou pour crâner à Noël, je ne juge pas hein ! Je vous livre mes 3 astuces pour un repas de Noël écologique, c’est cadeau, voilà, et c’est même pas encore Noël, chanceux, va…

Repas de Noël écolo étape n°1 : Je fais mes courses de Noël dans des boutiques vrac

“Oui, c’est nul ton astuce, on le sait qu’il faut privilégier le vrac” ! Bien sûr, mais ce que je vous invite à faire cette année c’est de vous organiser à l’avance pour cuisiner des plats compatibles avec l’achat en vrac. Les épiciers du vrac se donnent du mal pour offrir de bons produits pour les fêtes mais souvent il faut commander à l’avance et choisir des plats adaptés (tu la vois, la dinde au quinoa ?) bref an-ti-ci-per !

Donc si tu es là en train d’attendre la fin du confinement avec impatience, profite de ces derniers instants pour faire une liste des courses “vracocompatible” 😉 Va flâner sur la page facebook de ton épicerie préférée pour découvrir les réjouissances qu’elle prépare, ça peut donner des idées !

Mon tips : il est tout à fait accepté de laisser traîner un petit sac en kraft lors de l’arrivée des invités et de glisser, l’air de rien “ah, oui, j’ai fait les courses à la boutique vrac”. Effet garantie !

Évidemment, si tu n’es pas encore équipé pour le vrac, tu peux trouver tout l’attirail ici, on ‘est là pour ça !

Repas de Noël écolo étape n°2 : Les ustensiles de cuisine, c’est comme les bonnes recettes, ça se réutilise ! 

Voici une petite liste des ustensiles réutilisables à avoir dans votre cuisine pour en alléger la poubelle :

  • L’emballage enduit en cire d’abeille – dispo ici – pour éviter l’alu et le cellophane
  • Le sac de conservation en  silicone – dispo ici – pour les restes de crevettes, à conserver au réfrigérateur ou au congélateur
  • La charlotte à plat – dispo ici – pour conserver les restes de plats
  • Les bocaux en verre – dispo ici – pour conserver tout !
  • Les lavettes en nid d’abeille – dispo ici – pour remplacer l’essuie-tout jetable
  • Le sopalin lavable – dispo ici – pour remplacer les serviettes de table
  • L’éponge lavable – dispo ici – pour remplacer ben… les éponges jetables

Avec ce kit, vous devriez être plus bien équipé pour faire face à toutes les situations !

Repas de Noël écolo étape n°3 : J’évite le gâchis en entreposant mes denrées correctement

Bon, on le sait, même en étant hyper organisés, on va forcément acheter en trop cette année. Il y aura des restes, du rab et il arrivera bien un moment où nous n’aurons plus de place pour tout ingurgiter. Je vous livre donc ici quelques astuces de base pour bien entreposer vos denrées afin de les garder le plus longtemps possible.

D’abord, il n’y a pas de place parfaite.

Choisir entre longévité, qualités gustatives et nos besoins.

  1.  On évite le chaud : dans tous les cas, nos aliments n’aiment pas la chaleur. On évite donc de les entreposer près d’un chauffage mais aussi à disposition des rayons du soleil (et ce même s’ils sont dans un contenant opaque).
  2. On évite de mettre des produits frais et périssables dans la porte du frigo. C’est là ou il fait le plus “chaud” dans le frigo car la porte est ouverte entre 40 et 60 fois par jour. On y met donc plutôt des condiments, des sauces et des confitures.
  3. L’endroit le plus froid du frigo se situe en bas et au fond, car l’air frais provient de l’arrière. Mettez donc en hauteur les produits fermentés, très salés ou séchés car ils sont moins à risque. Mettez au froid le lait, les œufs et le beurre. Tout en bas, parfois même sous les bacs de fruits et légumes, on trouve un tiroir dédié aux aliments très très frais, comme les viandes par exemple.

Enfin, si vous entamez un fruit (bien que à Noël, si on craque, ça ne sera peut-être pas pour une pomme), n’oubliez pas de l’asperger de citron. L’acidité empêche l’enzyme de travailler et de “brunir” votre légume / fruit.

Voilà un petit tour des astuces de conservation. Vous trouverez quelques ustensiles bien pratiques par ici

Et maintenant, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes fêtes !

Pour aller plus loin :

Comment conserver ses aliments ? | Astuces zéro-gaspi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.